Comment soutenir un survivant de tentative


4 choses que les survivants de tentatives veulent que vous sachiez :

Pour commencer, voici quelques éléments que vous vouliez garder à l’esprit si vous cherchez des moyens d’offrir votre soutien à quelqu’un qui a des pensées ou des comportements liés au suicide, ou qui est à risque de se suicider.

Soutenir une personne qui a fait une tentative peut être effrayant. Lorsque vous savez qu’une personne a déjà été au bord du précipice, vous pouvez vous demander ce qui l’empêchera de recommencer. En réalité, votre soutien peut jouer un rôle important dans l’orientation des personnes ayant fait une tentative de suicide. Votre aide peut les guider vers la guérison et les maintenir sur la bonne voie.

La première chose dont vous devez vous souvenir, c’est que ces personnes se sont battues pour sortir de l’obscurité et qu’en ce moment, elles font le choix de vivre. Honorez ce choix en reconnaissant qu’ils veulent être ici et réalisez que ce qu’ils font en en parlant, c’est se donner enfin la permission de demander de l’aide.

Parlez ouvertement du suicide.

Le suicide n’est PAS un mauvais mot. Ce n’est pas dégoûtant. Ce n’est pas honteux.  C’est quelque chose qui arrive, et si vous parlez à une personne qui a fait une tentative de suicide, c’est quelque chose qui lui est arrivé. L’importance de parler ouvertement du suicide est vitale pour soutenir les survivants. Il est nécessaire de créer un espace honnête et accueillant, où le suicide n’est pas considéré comme un tabou afin que les survivants de tentatives de suicide puissent partager leurs sentiments et leurs expériences en toute confiance. Comme le révèle une survivante du suicide dans un article sur Everyday Feminism : « Lorsque nous n’avons pas de conversations saines et compatissantes sur le suicide et la survie, nous finissons par décourager les survivants à chercher du soutien. »

Soyez patient.

Selon Yvonne Bergmans, membre du conseil d’administration de l’ACPS, l’une des choses les plus importantes à retenir lorsqu’on soutient un survivant de tentative de suicide est la patience. Les personnes survivantes peuvent avoir besoin de différentes choses à différents moments. Il se peut qu’elles veuillent être entourées de gens un jour et qu’elles choisissent de passer le lendemain dans un isolement total.

N’oubliez pas que la personne fait de son mieux à ce moment précis et rappelez-vous que dans la vie d’un survivant, vivre au jour le jour n’est pas une mince affaire. Respectez ses décisions et vérifiez fréquemment si elle a besoin d’un ami. Soyez également attentif aux signes avant-coureurs des personnes à risque de suicide.

Écoutez ce qui se dit.

Ne vous sentez pas obligé de proposer des solutions ou de disséquer la raison de la tentative de suicide — c’est là qu’intervient l’aide professionnelle. Une survivante d’une tentative de suicide a confié à LiveThroughThis.org que, pendant les périodes les plus éprouvantes, beaucoup de gens lui disaient des choses comme : « Pourquoi es-tu déprimée ? », ce à quoi elle répondait : « La dépression n’a pas besoin de raison — elle est simplement là. »

Soyez conscient que vous ne saisissez peut-être pas entièrement ce qui se passe dans l’esprit d’une personne ayant survécu à une tentative de suicide, puis acceptez que cela soit correct. Vous n’avez pas à comprendre, vous devez simplement être là, si et quand la personne choisit de partager son expérience. À ce moment-là, assurez-vous d’écouter ce qu’elle dit et d’être à l’écoute pendant qu’elle raconte son histoire.

Mettez fin à la stigmatisation.

L’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les survivants de tentatives de suicide est la stigmatisation à laquelle ils doivent faire face lorsqu’ils cherchent de l’aide. Dire à quelqu’un que vous avez fait une tentative de suicide est déjà assez difficile. Entendre dire que c’était égoïste d’essayer en premier lieu ne facilite certainement pas l’ouverture.

Les survivants de tentatives de suicide ont besoin de compassion, pas de jugement. Ils ont besoin de soutien pour se frayer un chemin dans l’abîme de stigmatisation, de honte, de culpabilité et des stéréotypes qui entourent le suicide. La survivante citée dans Everyday Feminism veut que tout le monde comprenne que la décision de mettre fin à sa vie n’est pas prise à la légère et qu’elle « n’est pas le signe d’un défaut de caractère, mais plutôt d’une immense douleur que nous portons depuis trop longtemps. »

Alors, quel message les survivants de tentatives de suicide ont-ils besoin d’entendre ?

« Vous méritez de vivre. Vous méritez d’avoir une vie. Vous méritez de respirer. Vous méritez d’avoir des enfants. Vous méritez d’aller à l’université. Vous méritez de raconter des blagues. Vous méritez d’écrire des poèmes. Votre vie vaut la peine d’être vécue. Vous avez le droit de vivre ».

Inapproprié (à éviter)Ce que la personne se dit Approprié (à utiliser)
Suicide réussi« Cela signifie-t-il qu’en étant encore en vie, je suis incomplet ? »Décédé par suicide
Suicide
S’est enlevé la vie
Tentative ratée ou manquée« Je suis un raté. Je n’arrive même pas à me tuer correctement. »Tentative de suicide
Tentative non réussie« Si je mourais, je serais un succès.»  « Le fait de survivre signifie que je ne réussis pas. »Tentative de suicide
A commit le suicide« Je me sens comme un criminel. »  « Je suis un criminel si je me suicide.» Décédé par suicide
Suicide
S’est enlevé la vie

Apprenez-en davantage sur la vie après une tentative de suicide auprès des survivants de suicide présentés dans ces vidéos :